lundi 17 février 2014

L'immortalité physique

 
Une grosse arnaque bien juteuse, digne de l'escroquerie imaginée il y a deux cents ans de cela par Hans-Christian Andersen dans son conte "Les habits neufs de l'Empereur".
 
Pour se faire une idée de l'ampleur de ce juteux marché, il suffit de faire une recherche dans son moteur de recherche favori avec les mots-clés : "Physical immortality" ou "immortalité physique".
 
L'inventeur du rebirth n'est pas le seul sur marché, semble-t-il en croissance.

* Les clients meurent avant le vendeur :
On retrouve un principe classique de la charlatothérapie :
 
"La méthode est parfaite, l'échec est imputable à l'utilisateur."
 
Le vendeur ne vend pas l'immortalité mais un programme contraignant (régime alimentaire, exercices physiques, méditation et exercices psychiques) qui, s'il est suivi à la lettre, doit permettre à son utilisateur de rester en vie. En réalité, le programme est suffisant contraignant pour qu'il soit impossible au commun des mortels de le suivre chaque jour à la lettre. C'est là que réside la grande astuce.
 
* Le vendeur décède :
Certes, c'est là la preuve éclatante de son imposture, mais en attendant il a vendu ses abonnements et s'est constitué un joli patrimoine. A raison de plus de 3000 $ par an et par abonné, chaque année vécue génère d'importantes recettes. De quoi laisser ses héritiers à l'abri du besoin. De plus, comment poursuivre en justice une personne défunte ? L'escroquerie restera impunie.


Quelles peuvent être les motivations des clients à l'immortalité physique ?
On peut penser tout d'abord à l'orgueil démesuré, à l'ego surdimensionné de personnes qui se jugent tellement importantes et indispensable qu'elles ne voudraient pas prendre congé de leur existence. De telles motivations égocentrées n'incitent guère à la compassion.
 
On peut aussi, pendant quelques instant, se faufiler dans la peau d'un jeune adulte, parents d'enfants en bas âge, confronté à un diagnostic de maladie grave qui lui laisse peu d'espoir quant à son espérance de vie. Pensons à son coeur déchiré à l'idée qu'il ne lui sera probablement plus possible d'apporter à ses enfants l'aide, l'amour, la présence et la protection qu'il aurait aimé leur procurer, au moins jusqu'à leur arrivée dans l'âge adulte, ainsi qu'il se l'était imaginé à la naissance de ses enfants... Dans certaines situations particulièrement éprouvante, il peut-être très tentant pour des gens habituellement raisonnables de basculer dans l'irrationnel et de cultiver les rêves et les espoirs les plus fous...
 
La vie regorge de situations de détresse, toutes plus dures les unes que les autres, que charlatans et gourous ne manqueront pas d'exploiter sans vergogne...


A lire aussi :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire