jeudi 18 avril 2013

La meilleure défense, c´est l´attaque !

Tu te doutes bien que ta réussite va en déranger plus d'un. Je t'explique comment faire pour dégager les peaux de bananes de ton chemin vers le nirvana.



Cultive ton image de Saint(e)

Clame haut et fort ton Amour pour la Paix, l'Harmonie, le Respect, le Dialogue et la Liberté.
Parles-en avec suffisamment d'emphase et de feinte émotion pour que tes interlocuteurs entendent les majuscules que tu mets à chacun de ces mots sacrés.
S'ils ont les yeux humides et brillants en t'écoutant, c'est dans la poche.
Evidemment, en tant que charlatan avisé, tu sais bien que "Si vis pacem, para bellum". Ce qui signifie "Si tu veux la paix, prépare la guerre". Hé hé... 



Exercice pratique 

Après avoir réalisé une recherche sur internet, entraîne toi, comme d'hab, devant ton miroir à parler de tes valeurs pacifistes. Imagine toi face à un client, face à un auditoire lors d'une conférence, répondant aux questions d'un journaliste, etc.
Teste ton discours sur un auditoire réel (famille, amis, collègues, connaissances...) 

Neutralise la concurrence : dénigre la médecine et la science

Commence dès maintenant à te constituer un press-book portant sur les erreurs et accidents médicaux, les médicaments retirés de la vente à cause de leurs risques trop élevés ou de leurs bénéfices discutables, les maladies encore incurables, les maladies nosocomiales, les conflits d'intérêt entre industrie pharmaceutique et organes de contrôle, scandales divers, etc.
Instrumentalise toutes ces failles de la médecine pour alimenter les peurs et les doutes. Montre les turpitudes des autres, on te croira pur. Et leur confiance en la médecine sérieusement entamée, tes (futurs) clients se tourneront vers toi, pleins d'espoir.
Mets en doute la réalité de l'existence des virus et participe aux campagnes anti-vaccination. Lors d'épidémies virales, ne manque pas pointer l'échec de la médecine. Clame haut et fort que les campagnes de vaccination ne profitent qu'à la filière économique recherche - industrie pharmaceutique - distribution pharmaceutique - médecins prescripteurs. Passe sous silence les bénéfices apportés par la vaccination anti-tétanos, anti-poliomyélite, anti-hépatite B ou anti-coqueluche. Passe aussi sous silence les risques et les souffrances associées au tétanos, à la poliomyélite, à l'hépatite B, ou à la coqueluche.
Souligne combien l'approche de la médecine est restrictive et mécaniste : la médecine, engoncée dans ses protocoles rigoureux, ne pourra jamais offrir aux malades une offre de soins aussi variée et riche en couleurs que la Charlatothérapie. Le dogme "Toute maladie a une cause que seul un charlatan est capable de déterminer, et seul le "travail" sur cette cause effectué par/avec le charlatan peut mener à une guérison véritable" te permet d'affirmer que le médecin, tel un mécanicien auto, se borne à agir sur l'organe défectueux et à atténuer ou supprimer plus ou moins efficacement les symptômes. Bref, comparée à tes charlataneries, la médecine est un art mineur. Opportunément, il se trouve que les "vraies" causes sortent du champ de la médecine (conflit psychologique, souvenirs "occultés", drames et secrets du clan familial, vies antérieures, corps subtils...). Il est strictement impossible que les "vraies" causes de la maladies soient à l'intérieur du corps. Pourquoi ? parce que t'arrange, pardi !

Torpille tes clients 

L'esprit critique et la pensée rationnelle sont les plus grands ennemis des supercheries charlatanesques, c'est pourquoi il importe de les mettre hors-jeu. Plusieurs voies sont possibles.
  • Avancer masqué en présentant une théorie pseudo-scientifique qui mêle vocabulaire et concepts scientifiques ou médicaux, croyances et clichés, et raisonnement biaisé.
  • Ou bien annoncer la couleur en s'appuyant sur la sagesse orientale millénaire pour diaboliser le "mental" qui empêche d'être "ici et maintenant", à l'écoute de son "Soi supérieur".
Dans tous les cas, valorise l'intuition, la pensée magique et les croyances.
Les émotions et les sensations sont le fondement de plusieurs branches de la Charlatothérapie.
Schéma d'une séance charlatanesque "tendance psy" réussie : commence par quelques minutes de prise de contact, éventuellement fais un bilan de la séance précédente, et poursuis sur les objectifs/attentes de la séance actuelle. Maintenant, commence par la tempête : active chez ton client des émotions ou sensation désagréables, telles que peur, colère, tristesse, honte, douleur. Comment ? Par exemple, en recourant à des techniques d'hyperventilation (respiration ample forcée), plongée dans les souvenirs des moments difficiles, etc. Consacre la fin de la séance au retour au calme, à l'apaisement. La modulation du rythme respiratoire du client, un toucher du bras ou de la main, des petits rituels "de réparation" basées sur l'imagerie mentale ou la manipulation d'objets symboliques, une musique relaxante, visualisation d'images "positives", etc t'aideront à ramener ta victime à des émotions plus confortables.
Ton pigeon, déstabilisé par l'intensité de toutes les émotions vécues en un laps de temps relativement court ne dispose plus vraiment de ses capacités de raisonnement et de discernement. A la fin de la séance, il se sent effectivement mieux qu'au plus fort de la tempête émotionnelle qui a précédé, et comme tu l'as persuadé que le processus a un réel effet thérapeutique, il peut repartir de chez toi en croyant que tu es un super thérapeute et que la Charlatothérapie est formidable. Et d'ailleurs, même toi,tu y croirais presque à ton cirque, c'est dire si le procédé est efficace.
Dépêche-toi de lui coller un autre rendez-vous pour la semaine prochaine, avant qu'il ne s'aperçoive que tout ça ne le mène nulle part.

Fais taire les dissidents et détracteurs

Puisque, contrairement au médecin qui ne voit que l'organe ou la cellule malade, tu considères ton client dans sa globalité, intéresse-toi aussi à son entourage. L'air de rien, cherche à savoir ce que son entourage sait et pense de la pseudo-thérapie que tu lui administres.
S'il s'avère qu'une (ou plusieurs) personne(s) de l'entourage de ton pigeon se montrent sceptiques par rapport à ta méthode ou à ta vénérable personne, aide ton client à prendre conscience de ce qui ne va pas entre lui et eux : mauvaise relation, influence néfaste, conflits non résolus...
Tu peux aussi prendre les devants en expliquant à ta victime, que la thérapie est tellement efficace et provoque en elle une évolution tellement rapide, que des personnes de son entourage, pour ne pas se laisser distancer ou pour préserver le fonctionnement pathologique de leur relation, vont chercher à empêcher sa "guérison" en discréditant la thérapie ou en te traitant de charlatan !
Rassure ton client en lui expliquant qu'il se libère et devient plus autonome en écartant des personnes avec lesquelles il entretient des relations toxiques. Et le tour est joué ! Tu gardes ta poule aux œufs d'or.

La dissuasion 

Tout le monde n'est bien sûr pas dupe de tes mensonges, et certains individus, écœurés se mettent en tête de les dénoncer, de réveiller l'esprit critique endormi de leurs semblables. Mal leur en prenne !
Comment pourraient-ils te faire du tort ? En déformant tes propos ? Pire que ça, en les restituant fidèlement dans le cadre d'une contradiction argumentée. Refuse absolument le débat contradictoire avec des arguments rationnels et honnêtes : ton imposture serait révélée.
Ne prends pas le risque de voir les mensonges, approximations et incohérences de ton prêchi-prêcha démontées et ridiculisées par un raisonnement rigoureux. Ton business repose sur des croyances, il faut les défendre. Rejette fermement tout débat contradictoire. Garde le contrôle sur ta communication.
Au nom de la propriété intellectuelle, menace de poursuivre en justice quiconque reproduira des éléments de ta communication (livres, articles, sites internet, vidéos...).
La plupart des gens, n'étant pas plus experts en droit qu'en médecine, n'ont pas entendu parler du droit de courte citation qui permet de reproduire un court extrait de ce que tu as rendu public.
Pas de panique, montrer les dents devrait donc suffire à te mettre à l'abri ! 



A lire aussi :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire